Présentation de l’association PRISM

Les fondements de l’association PRISM

D’après ses statuts, modifiés le 17 janvier 2008, l’association PRISM «  a pour objet la prévention, les soins, la réadaptation, et la réhabilitation des usagers dans le cadre de la politique de santé mentale du Limousin et la gestion de façon générale de toute activité médico-sociale en liaison avec son objet principal et notamment dans les secteurs suivants : ESAT, Centre d’accueil ou d’hébergement, foyers, etc… ».

Concernant sa composition, l’association PRISM compte :

  • des membres d’honneur, comprenant plusieurs personnalités reconnues pour leurs compétences ou les services rendus à l’Association,
  • des membres actifs, employés ou retraités du C.H.E., à jour de leur cotisation,
  • d’usagers à jour de leur cotisation,
  • de représentants des associations de familles et d’usagers, personnes physiques ou morales.

L’objectif global de l’association :
« Coopérer étroitement avec l’ensemble des autres associations pour couvrir le plus possible les besoins en matière de handicap psychique tout en évitant les surcoûts inutiles », telle est la volonté affiché de la Présidence de PRISM concernant le mode d’intervention de l’association de ces prochaines années.

Historique de l’association PRISM

L’histoire de l’association trouve son origine dès les années 70.

Le Cercle d’Amitié du Centre Hospitalier Esquirol (CACHE) a été fondé le 3 juin 1976 en tant qu’association loi 1901 à l’initiative de certains médecins chefs de l’établissement qui souhaitaient rassembler les ateliers d’ergothérapie existants dans les divers services de soins. Le CACHE s’était donné pour objectifs l’aide aux patients hospitalisés et à leurs proches, la réinsertion sociale et professionnelle des sujets en situation de handicap d’origine psychique. C’est ainsi qu’il créa le Centre de Post Cure Sanitaire (CPCS) en janvier 1984, puis l’Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT, anciennement Centre d’Aide par le Travail : CAT)L’Envol en 1989.
Le 16 janvier 2003 le CACHE devient Prévention-Réinsertion-Information en Santé Mentale (PRISM). La prévention revêt alors un rôle important à travers le développement du Centre d’Information Régional sur les Drogues et Dépendances (CIRDD) labellisé par la Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues Et les Conduites Addictives (MILDECA, ex MILDT) et créé le 16 juin 1999. Les structures favorisant l’autonomie des patients tels que les Groupes d’Entraide Mutuelle (GEM) ouverts en 2006 à Limoges, en 2007 à Saint-Junien et en 2008 à Saint-Yrieix, , le Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés (SAMSAH) ouvert en septembre 2009 et la Résidence Accueil (RA) ouverte en 2004 le 1er juillet à Limoges et le 1er octobre à Cussac, complètent le dispositif de réinsertion, d’accès à la citoyenneté et d’accomplissement personnel.

Pour conforter et diversifier ses activités, PRISM assure depuis 1976 le fonctionnement d’une cafétéria, véritable lieu de rencontres et d’échanges et depuis 1998 d’une bibliothèque ; toutes ces entités étant localisées dans l’enceinte du Centre Hospitalier d’Esquirol (CHE).

PRISM fut présidé successivement par :
M. HYLLAIRET de juin 1976 à février 1978,
M. VEYRET de février 1978 à mars 1983,
M. DARDE de mars 1983 à mars 1985,
M. CHOUZENOUX de mars 1985 à mars 1986,
Mme BOURGOIN de mars 1986 à mars 1987,
M. le Dr DUSSARTRE de mars 1987 à mars 1995,
M. le Dr LOMBERTIE de mars 1995 à mars 2014,
M. le Dr NYS de mars 2014 à ce jour.